Éditions Ipagine

A voir
sur la toile

" Le Traité du béryl Tome 2 " • Corrieras Maude

Un commentaire du Traité du Béryl de Nicolas de Cues, pour se pencher sur sa signification et sa place au sein de l’oeuvre du grand penseur.

Plus de détails

22,50 € TTC


Quelques notes… pour rendre justice au Traité du béryl de Nicolas de Cues et interroger sa place au sein de la pensée du philosophe.

Déjà décrit par Kurt Flasch comme l’introduction à la pensée de Nicolas de Cues, le Traité du béryl n’a fait l’objet que de peu de commentaires de la part de la critique contemporaine sur Nicolas de Cues. Pourtant, l’ambition de cette oeuvre est considérable : revenant sur la coïncidence des opposés, elle la développe et se propose d’en faire une méthode universelle de connaissance, à portée de tous ceux qui recherchent activement la vérité.

L’enthousiasme avec lequel le Cusain tente de convaincre ses lecteurs dubitatifs, ou incertains de bien comprendre, que tout peut être connu si l’on veut bien faire l’effort de chercher à connaître véritablement doit être souligné.

 

Maude Corrieras est Docteur en philosophie, traductrice d’ouvrages de et sur Nicolas de Cues, notamment le Traité du béryl Tome 1 (Ipagine, 2010) Elle s’intéresse à la métaphysique, avec une prédilection pour les questions de l’infini, très présentes chez le cusain et Leibniz, de la connaissance possible et de l’identité du sujet

 

Une recension a été faite de ce livre sur le site Actu Philosophia, en janvier 2014 : http://www.actu-philosophia.com/spip.php?article511

béryl de Nicolas de Cues et interroger sa place au
sein de la pensée du philosophe.
Déjà décrit par Kurt Flasch comme l’introduction à la pensée
de Nicolas de Cues, ce court traité n’a fait l’objet que
de peu de commentaires de la part de la critique contemporaine
sur Nicolas de Cues.
Pourtant, l’ambition de cette oeuvre est considérable :
revenant sur la coïncidence des opposés, elle la développe
et se propose d’en faire une méthode universelle
de connaissance, à portée de tous ceux qui recherchent
activement la vérité.
L’enthousiasme avec lequel le Cusain tente de convaincre
ses lecteurs dubitatifs, ou incertains de bien comprendre,
que tout peut être connu si l’on veut bien faire l’effort de
chercher à connaître véritablement doit être souligné.
Quelques notes, donc,
sur ce traité peu commenté, pour se pencher
sur sa signification et sa place
au sein de l’oeuvre de Nicolas de Cues.
Docteur en philosophie, traductrice d’ouvrages de et sur
Nicolas de Cues, Maude Corrieras s’intéresse à la métaphysique,
avec une prédilection pour les questions de
l’infini, très présentes chez le cusain et Leibniz, de la
connaissance possible et de l’identité du sujetQuelques notes… pour rendre justice au Traité du
béryl de Nicolas de Cues et interroger sa place au
sein de la pensée du philosophe.
Déjà décrit par Kurt Flasch comme l’introduction à la pensée
de Nicolas de Cues, ce court traité n’a fait l’objet que
de peu de commentaires de la part de la critique contemporaine
sur Nicolas de Cues.
Pourtant, l’ambition de cette oeuvre est considérable :
revenant sur la coïncidence des opposés, elle la développe
et se propose d’en faire une méthode universelle
de connaissance, à portée de tous ceux qui recherchent
activement la vérité.
L’enthousiasme avec lequel le Cusain tente de convaincre
ses lecteurs dubitatifs, ou incertains de bien comprendre,
que tout peut être connu si l’on veut bien faire l’effort de
chercher à connaître véritablement doit être souligné.
Quelques notes, donc,
sur ce traité peu commenté, pour se pencher
sur sa signification et sa place
au sein de l’oeuvre de Nicolas de Cues.
Docteur en philosophie, traductrice d’ouvrages de et sur
Nicolas de Cues, Maude Corrieras s’intéresse à la métaphysique,
avec une prédilection pour les questions de
l’infini, très présentes chez le cusain et Leibniz, de la
connaissance possible et de l’identité du sujet

 

Panier  

(vide)

Panier Commander