Les Amis du jaguar / Amigos da Onça (II)

8,00

Les amis du jaguar sont un clin d’oeil au personnage le plus populaire au Brésil et le plus espiègle des bandes dessinées, l’Ami du Jaguar, star des cartoons publiés dans le magazine « O Cruzeiro », entre 1943 et 1961.

Une édition bilingue, de la collection « Contes & contos », idéalement mise en page pour entrer dans une langue avec plaisir.

Deuxième opus d’une série de 4.

Catégories : , Étiquette :

Description

Voici  le second opus d’une série de délicieux récits bilingues français/portugais du Brésil écrits par Ernani SSO, au « sang indien » dans les lignes, pour la chaleur et l’exotisme qui s’en dégagent, mais rappellent nos fables d’Europe, car le temps et l’espace ne compte pas pour ce qui se passe à l’époque, « il y a longtemps, bien longtemps, quand les animaux parlaient… ».

Le héros est le jaguar. Pauvre jaguar, méchant, traître et bête… si bête qu’il trouve toujours un « ami » plus malin que lui pour le ridiculiser.
Ernani SSO nous invite à suivre « Les amis du Jaguar » animaux exotiques de la forêt amazonienne, le tamanoir, le perroquet, mais aussi la jabouti, le pirarucu et bien d’autres encore, toujours à la recherche d’une farce à faire ou d’un comparse à aider.
Mais attention, avant de lire, il nous donne un dernier avertissement : À chacune de ces histoires, la nuit tombe et le jaguar rôde…

« Amigos da onça » : cada linha destas historias do Brasil tem o pé na taba, pelo calor e exostismo que transmitem. 
A personagem principal é a onça. 
Pobre onça : malvada, traiçoeira e burra, … tão burra que ela encontra sempre um « amigo » mais esperto que ela, para ridicularizá-la…

Mas cuidado antes de ler este livro: com cada historia, vem a noite, – e a onça esta solta »

 

Des histoires courtes, drôles, à consommer sans modération, illustrées par Marilda Castanha, lauréate du Prix Jabuti de l’illustration (2000), l’un des prix littéraires brésiliens des plus prestigieux.

Informations complémentaires

Auteur(s)

Illustrateur(s)

Marilda Castanha

Langue(s)

français, portugais

Traducteur(s)

Alessandra Bourlé